Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 00:00

Chants 2013-2014 (autres que ci dessous)

Nolatd'i l'shalom

lo boier  et auss lo boier

amis sur cette terre

berceuse de Brahms (Wiegenlied)

breçairola

les yeux noirs (ochi chronye)

snami bog

Julieta 

 

Chants profanes et variété 


Mon amant de Saint Jean

Mamy Blue

berceuse basque

La petite fugue

File la laine

Déjà mal marié

Auprès de ma blonde

Les tourterelles

Le Tourdion

Chanson du vin

La Pavane

Dans la vie faut pas sans faire

Cent mille chansons

Que reste-t-il de nos amours

La vieille

Les comédiens

La balade Nord Irlandaise

La mauvaise réputation

Aimer à perdre la raison

Je viens du Sud

La chansonnette

Je danse avec l'amour

 

Chants divers

Se canto

Coupo santo

O Magali

Les cigales

Chant sans paroles

Un ami dans la vie

Je n'aurai pas le temps

Va pensiero

Hymne européen

Mon cœur se recommande à vous

Ay Linda amiga

Aujourd'hui je chanterai

Chant des marais

Plovi plovi

Berceuse cosaque

Laila oh

El condor pasa

J'entends une chanson

 

Wiegenlied de Brahms  basse tenor alto soprano

 

 

 

Gospels

Swing low

O happy day

L'homme blanc dans l'église noire

Everybody sing freedom

Go down Moses

Good News

When the stars begin to fall

We shall overcome

Gospel celebration

Steal away

Amazing grace

 

Chants sacrés

Ave Verum de Mozart :    soprano alto tenor basse

Alta trinita

Tebe Poem (liturgie orthodoxe)  basse tenor alto soprano

Canticorum

Signore della cime (Marzi)

Il fait danser le monde (Bach)

Tu mi guardi

Gloria de Vivaldi

Vivaldi Gloria basse tenor alto soprano

 

Ave Maria de Marzi   tutti  basse tenor alto soprano

Stabat mater (Kodaly)

Qui presso à te

 

Tollite Hostias basse tenor alto soprano

 

 

Ave Maria de Caccini basse tenor alto soprano

 

Cantate de Jean Racine de Fauré basse tenor alto soprano


Cantate 5 de J S Bach basse  tenor alto soprano


Cantate 53 de J S Bach basse tenor alto soprano


Signore delle Cime  :   soprano alto tenor basse tutti


 

Chants classiques

Nocturnes de Mozart

 

Va pensiero basse tenor alto soprano

 

Oeuvres(soliste et chœur)

La barcarolle (Offenbach)

Laudate dominum (Mozart)

Casta diva

La veuve joyeuse (Léhar)

Un ami dans la vie

Panis angelicus (C.Franck)

The holy city

 

 

Canons

Viva la musica

Le bon vin

C'est un chemin secret

Canon de la paix

 

 

Duos

Herbstlied de Mendelsohn

Panis angelicus de Franck

La Barcerolle d' Offenbach

Laudamus te de vivaldi

Maria mater gratiae de Fauré

A la nanita nana

Plaisir d'amour

Ave verum de Fauré



Quatuor

Ich fahr dahin Brahms

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 17:45

Good News

Snami Bog

breçairola

Nolad'ti l'Shalom

Amis sur cette terre

Wiegenlied

Aimer à pedre la raison

lo boïer

ave maria de Caccini

l'homme blanc dans l'église noire

Spring en canon

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 09:17

Angelika nous a fait revoir et pour les nouveaux apprendre un chant que nous avons repris en choeur après le concert de Rieussec, et qui se chante en canon (à l'unisson, Gaudeamus Hodie (ce qui signifie : réjouissons nous, aujourd'hui, c'est du latin)

 

ATTENTION, youtube nous propose de nombreuses versions, dont un ertain nombre :

- ne respectent pas la prononciation

- ne respecte pas l'ordre prévu par la partition

- ont un rythme tout à fait farfelu

 

C'est un chant qui reprendre ces2 mots (GaoudéAmouss HOdié) en 3 étapes qui forment comme 3 couplets, les voici avec la prononciation  :

GAoudéAmouss

GAoudéA-amous

GAoudéAmouss Odi-é

GAoudéAmouss

GAoudéA-amous O di é

 

GAou

A

mouss

GAou

Amouss o di é

 

GAou dé A mouss

GAou dé A mouss

GAou dé A mouss O di é O di é

 

Dazns notre configuration :

Les chanteurs qui démarrent en premier chantent l'ensemble du chant une première fois, puis une 2ème, et s'arrêtent alors que les deux autres continuent,

ceux qui démarrent en second chantent une fois complètement et une deuxième fois puis s'arrênt alors que le 3ème et le 4ème  groupes continuent.

ceux qu démarrent en 3ème chantent une fois complètement et une deuxième fois puis s'arrênt alors que le dernier groupe termine.

ceux qui ont démarré en dernier chantent deux fois le chant et terminent en dernier.

 

Vous trouverez la partition ICI, mais vous n'en avez pas besoin, et Angelika souhaite que nous chantions ce canon sans partition, il est simple, c'est just l'aspect canon qui nous parait complexe. Manque d'habitude du canon... musical, lol!

 

en version informatisée, ça donne (cliquer ci après) : Gaudeamus

 

Ne pas consacrer beaucoup de temps à ce chantfacile, concentrons nous plutôt sur les yeux noirs et les chants des concerts!

 

une version sympa sur youtube : LA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 08:47

le texte est dit par "un ordinateur", donc pas très naturel, ni parfait, mais ça donne une idée.

Si vous voulez l'avoir par pupitre, c'est possible, le travail est déjà fait! Demandez!

 

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 16:45

à écouter

(mais les paroles varient d'un région à lrautre et d'une interprétation à l'autre)

 

Pour mieux comprendre :

Ce chant,très répandu dans toute l'Occitanie,est probablement fort ancien.
Pourtant,sa mélodie semble avoir gardé sa forme originelle, identique partout.
Il n'en est pas de même pour les paroles qui ont subi de nombreuses adaptations.
-Seuls  les premiers couplets conservent une certaine unité.
Ils évoquent  le bouvier qui entre chez lui, plante son aiguillon et trouve 
sa femme malade. 
Au fil des temps, les raisons de sa mélancolie ont varié, épousant les craintes,
les révoltes du moment. Et c'est ainsi que cette anodine chanson bucolique a pris les allures de chant de lutte contre les envahisseurs de tous ordres.
-L'évocation la plus ancienne est celle de l'invasion arabe du VIIIème siècle.
Cela ne signifie pas pour autant que la chanson date de cette époque.
Les  Maures, mythifiés par les troubadours (Chanson de Roland) ont peuplé longtemps l'imaginaire pyrénéen.
- Dans le Bordelais,ou le Périgord,  la chanson fait référence aux Anglais, dans une région qui, au temps des bastides  (XIIIème et XIVème siècles), était  une zone frontière.
-Au coeur de l'épopée cathare (XIIIème siècle), on dit que  c'était l'un des chants de ralliement des Parfaits.
  Après leur écrasement, la tradition  orale perpétue leur mémoire.
Plus tard, les paroles (notamment des versions ariégeoises ou toulousaines) parlent de pèlerins. 
L'église catholique a ensuite récupéré la mélodie pour en faire un cantique.
1 - Le bouvier: «Personne qui garde ou dirige les boeufs
» - Le laboureur : car avant le tracteur, la charrue était le plussouvent tirée par des bœufs. (Ou par des chevaux)
2 - L’agulhada: (Ou «la ‘gulhada») - Deux significations suivant la région d’occitanie : la longue baguette (
l’aiguillon) qui servait à diriger les bœufs depuis l’arrière - Ou : le «timon», l’avant de la charrue que l’on attachait
au joug des bœufs
Suivant la région L'agulha = le timon ou L'agulhada =L'aiguillon

 

un Texte possible :

Texte occitan:
1. Can lou bouyè ben de laoura, Planto soun agulhado, A.E.I.O.U. Planto soun agulhado.
2. Troubo sa femno al pè del foc, Touto déscounsoulado.
3. "Se 'n es malaouto digas oc, Te faren un poutadzé.
4. Amb uno rabo un caoulét, Uno laouzéto magro."
5. "Quan séraï morto rébound mé, Al pus pirou de la cabo.
6. Méttras mous pès à la parét, Lou cap jous la canèlo.
7. E lous roumious que passaran, Prendran d'aïgo ségnado."
8. E diran: "Cal es mort aïci, Es la paouro Joana.
9. Que 'n es anado al paradis, Al cèl ambé sas cabros."

Traduction française: Quand le bouvier vient de labourer, plante son aiguillon, trouve sa femme au pied du feu, toute déconfite. "Si tu es malade dis-oui! Nous te ferons un potage avec une rave, un chou, une alouette maigre." "Quand je serai morte, enterre-moi au plus profond de la cave. Tu mettras mes pieds contre la muraille et la tête sous la cannelle. Et les pèlerins qui passeront prendront de l'eau bénite et diront: 'Qui est mort ici? C'est la pauvre Joana, qui s'est en allée en paradis, au ciel, avec ses chèvres.' "

Engl. translation: When the herdsman comes back from work, plants his fork, finds his wife at the foot of fire, all discomfited. "If you're ill say yes! We will make a soup with kohlrabi, a cabbage, a lark thin." "When I die, bury me deep in the cellar. Put my feet against the wall, the head in the tap. And the pilgrims will take the holy water and say, 'Who died here? It is the poor Joana, who went to paradise, to heaven with his goats. '"

 

PRONONCIATION EN OCCITAN "MOYEN"

1.  Can lou bouyè bèn dé laoura, Planto soun aguillado, A.é.i O.U. Planto soun aguillado.
2. Troubo sa fèno al pé del fioc, Touto dèscounsoulado.
3. "Sèn ès mala-aouto digoz o, Té farèn un alhado.
4. Am uno rabo un ca-oulétt, Uno laouzèto magro."
5. "Quan séraï mo-orto rébound mé, Al pus pirou de la cabo.
6. Méttras mous pès à la parét, Lou cap djous la canèlo.
7. E lous roumious que passaran, Prendran d'aïgo ségnado."
8. E diran: "Cal ès mort aïci, ès la paouro Joana.
9. Què'n ès anado al paradiss, Al cèl amé sas cabros."

 

 

 

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 15:57

  - un chant français joyeux, de la Renaissance : "Amis sur cette terre",

à écouter et aussi     (Autre version du chant, ce ne sont ici que des voix de femmes mais on voit bien les visages, bonne intonation et prononciation comme je l'aimerais!)

 

 

 

-(ochi chornye)  

(les yeux noirs)

 Une fois sur le site, cliquer en dessus de ochi chornye dans le répetoire de la chorale des voyageurs pour avoir la musique



- Nolad'ti l'Shalom chant hébraïque

 une fois sur le site, cliquer sur l'extrait en dessus du titre

 

-berceuse de Brahms( Wiegenlied  (ce n'est pas tout à fait la même adaptation que j'ai mais joli pour avoir une idée et un bon allemand de Vienne!)

 

Travail de cette berceuse par voix

 

alto :

 

 

soprano :

 

 

basse :

 

 

tenor :

 

 

Berceuse Basque

par Luis Mariano

 

Travail de cette seconde berceuse par voix:

 

alto :

 

 

soprano :

 

 

basse :

 

 

tenor :

 

Chant russe  Molitvou pro lyiou 

 

Chant occitan : Lo Boïer

 

Nous reprendrons trois chants déjà travaillés :

 

BreçaiRoLa  

 

Snami Bog 

 

Le cantique de Jean Racine (de Faure)

par le quatuor Sotto Voce

travail par voix :

alto : 

 

 

soprano :

 

 

basse :

 

 

tenor :

 

Autres chants possibles :

 

O so'èr un acilucciu (chant core pour 3 voix d'hommes)

 

Moon River ( pour 3 voix de femmes et piano)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 17:23

(source wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oratorio )

 

 

Un oratorio est une œuvre lyrique dramatique représentée sans mise en scène, ni costumes, ni décors. Généralement composé pour voix solistes, chœur et orchestre, avec parfois un narrateur, son sujet est le plus souvent religieux…  mais peut être aussi profane. Formellement assez proche de la cantate et de l’opéra, l'oratorio comprend généralement une ouverture, des récitatifs, des airs et des chœurs.

 

Au cours de l'histoire de la musique de nombreux compositeurs ont illustré ce genre dont  Johann Sebastian Bach (Passion selon saint Matthieu, et Oratorio de Noël)

 

Comme son nom l’indique l’oratorio est une invention de membres de l’ordre religieux italien des Oratoriens, au XVIIe siècle. Un compositeur d’opéras ne pouvait pas tirer l’argument de son œuvre d’un sujet sacré. Le but des créateurs de l’oratorio était de relever le défi de cette impossibilité naturelle en créant une forme spécifique qui puisse aborder ce type de sujets tout en présentant le même potentiel de séduction que l’opéra naissant.

 

L’oratorio a rapidement évolué en différentes formes. Il peut être chanté en latin ou en langue vernaculaire. Il peut être narratif et dramatique, à la manière de l’opéra, ou plus proche des formes de la cantate et de la liturgie.

Toutefois, en dépit des différences que l’on peut trouver entre plusieurs styles d’oratorio, un certain nombre de traits structurels distinctifs sont communs à l’ensemble du genre :

  • une structure générale en trois parties (éventuellement précédée d’un prélude instrumental) ;
  • la présence d’un récitant (extérieur à l’action ou identifié à un personnage) ;
  • l’alternance, dans les parties chantées, d’airs et de récitatifs.

C’est du XVIIIe siècle que datent les plus éclatantes réussites du genre, celles auxquelles le nom de l’oratorio est le plus fréquemment associé : la Passion selon saint Matthieu de Bach (1729), le Messie de Haendel (1742) et La Création de Haydn (1798). De façon générale, l’oratorio connaît son âge d’or entre la fin du XVIIe siècle et le début du XIXe siècle.

 

Oratorio de Noël de J S Bach

 

L’Oratorio de Noël BWV 248 est une œuvre de Jean-Sébastien Bach composée en 1734, écrite pour être jouée à l'église pendant le temps de Noël.

Bach a écrit trois oratorios : celui de Noël, celui de Pâques BWV 249 et celui, moins connu, de l'Ascension BWV 11.

Il s'agit en fait d'une œuvre formée de six cantates consacrées aux trois jours de fête de Noël, au nouvel an (fête de la Circoncision du Christ), au premier dimanche de l'année et à l'Épiphanie (6 janvier).

Les textes en allemand sont inspirés du Nouveau Testament (évangile selon Saint Luc Chapitre 2, versets 3 à 21, et selon Saint Matthieu Chapitre 2, versets 1 à 12). La première partie, pour le jour de Noël, décrit la naissance de Jésus, la seconde, pour le 26 décembre, l'annonce aux bergers, la troisième, pour le 27 décembre, l'adoration des bergers, la quatrième, pour le 1er janvier, le nom de Jésus, la cinquième, pour le premier dimanche après le 1er janvier, le voyage des trois "Rois mages" et la sixième, pour l'Épiphanie (6 janvier), l'adoration des Rois mages. Le texte biblique, confié aux récitatifs, est entrecoupé d'arias et de chœurs dont les textes pourraient être attribués pour certains à Picander (Christian Friedrich Henrici) ; un doute subsiste quant à leur auteur véritable.

 

L'oratorio a été écrit pour les fêtes de Noël de l'hiver 1734-1735.

 

Nous chanterons :

- un "choral" de la partie 1, pour le 1er jour de Noël, 25 décembre (Wie soll ich dich empfangen) Texte de Paul Gerhardt   (1607–1676)

 

- 2 "choral"s de la partie 2,pour le 2ème jour de Noël , 26 décembre

* (Brich an, O schönes Morgenlicht) Texte de Johann Rist,  1641

* (Schaut hin! dort liegt im finstern Stall) Texte de Paul Gerhardt, 1667

 

-  1 "choral" de la partie 3,pour le 3ème jour de Noël, 27 décembre  (Ich will dich mit Fleiß bewahren) Texte de Paul Gerhardt 1653

 

- 1 "choral" de la partie 5, pour le premier dimanche de la nouvelle année (Zwar ist solche Herzensstube) Texte de Johann Franck , 1655

 

- 1 "choral" de la partie 6, pour l'épiphanie (Ich steh an deiner Krippen hier) Texte de Paul Gerhardt, 1665

 

 


 

 

 

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 16:46

Voici 5 chorals, qui sont issus de l'Oratorio de Noël de Bach, choisis par Angelika,  et que nous travaillerons à partir de la rentrée, en vue des concerts de Noël.

Lesliens vers les  fichiers de travail par voix sont au bas de cet article

 

le N°5

 


 

 

le N°12

 


 

 

le N°17

 

 


 

 

le N°53

 

 


 

 

le N°59

 

 

 

Pour le travail par voix :

 

choral 5 par voix

choral 12 par voix

Choral 17 par voix

Choral 53 par voix

Choral 59 par voix


 

 

 

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 13:42

j'ai entré la partition sur mon logiciel, par pupitre,pour aider à retravailler à la maison,  et voilà le résultat,

 

mais j'ai aussi osé "une horreur techniquement utile" dont Pavarotti serait horrifié s'il savait : mixer la superbe voix de Pavarotti et le son artificiel de "notre partie".

ça peut permettre de repérer "les moments clefs" où c'est à nous,

ça m'a permis aussi de réaliser qu'il va falloir nous accorder avec le ou les tempos choisis par Eric Soucaille, car Pavarotti ne respecte pas  la partition, il la personnalise, et Eric Soucaille le fait surement aussi, or si nous ne le suivons pas, il va y avoir problème!

donc, soit il vient mardi 4 juillet à notre répét avant la générale, pour nous  donner un aperçu de la façon dont il chante "pieta sign,ore" et on commence à s'habituer à se caler sur lui, soit il nous transmet un enregistrement de sa voix sur "pieta signore" soit ... on aura la générale pour se caler sur lui!! hihihi

 

alti seules

 

 

 

basses seuls

 

 

 

soprani seules

 

 

 

tenors seuls

 

 

 

tutti choeurs

 

 

 

les cigalous entre deux pavarotti (aie aie aie mais peut être utile techniquement!)

 

 

 

florence_image1051285614179.jpg

Pieta de Michel Ange (Florence, Italie)

Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 09:48

Se canto, que canté

canto par per ou

canto pèr ma mio

kès al lèn de ou

 

 

je ne mets que le refrain, le reste n'est pas notre version!!
Mais le refrain, si!
Repost 0
Published by lescigalousdecruzy - dans Le Répertoire des Cigalous
commenter cet article